Dominique Jalu
Accueil > Quai des Marais > Atelier porte ouverte du 29 août au 7 septembre 2014

Atelier porte ouverte du 29 août au 7 septembre 2014

Auto interview de l’artiste

jeudi 11 septembre 2014

Auto-interview de l’artiste

- Alors, « atelier porte ouverte » : cela veut dire que c’est votre atelier de peintre, et que la porte sera ouverte ?
- C’est cela.
- C’est-à-dire que tout le monde pourra entrer... ?
- Euh ! Oui.
- … pour voir vos peintures et visiter votre atelier ?
- Oui.
- Mais vous allez exposer tous vos tableaux ?
- Non, bien sûr.
- Heureusement parce que votre peinture est un peu difficile. Ce n’est pas très figuratif, non ?
- Non mais...
- Qu’est-ce qui vous motive dans l’art abstrait ? Des atmosphères, des couleurs, des évocations un peu lointaines ?
- Oui.
- C’est des improvisations quoi ?
- Oui.
- C’est un peu comme du barbouillage. Il y a certaines choses qui ont été faites très
rapidement ?
- Oui...
- … et d’autres où il y a une sacrée épaisseur de peinture : on sent qu’il y a des
couches et des couches qui s’empilent comme un feuilleté de traces qui s‘embrouillent, je me trompe ?
- Non.
- Bon, on va toucher le fond si on creuse. C’est un filon ça, ma parole ! Et alors cette histoire de caillou. Qu’est-ce qui vous intéresse dans le caillou. Parce que un caillou franchement, ça n’a pas vraiment de forme ?
- Oui.
- Remarquez comme ça, un caillou n’a pas besoin d’être bien dessiné. On peut en faire des tas.
- Oui, justement...
- D’autre part il n’y a pas tellement de dessin dans votre peinture, ça se voit bien.
- Oui.
- Mais ça donne des images quand même
- Oui, je crois...
- Et puis on peut se raconter des histoires
- Oui.
- Bon enfin, c’est votre atelier non ?
- Oui.
- Ah ben, vous pouvez y faire ce que vous voulez, non ?
- Oui.
- C’est pas une galerie d’art ?
- Non.
- D’ailleurs, c’est pas très bien rangé. Vous arrivez à vous y retrouver ?
- Pas toujours !
- Ah voilà. Et vous espérez que les gens vont s’y retrouver, eux ?
- Oui...
- Vous êtes optimiste, c’est bien, mais pourquoi vous ne faites pas, je ne sais pas, des bateaux, des portraits, des têtes de clown, des fleurs, des sous-bois ? Vous trouvez que c’est pas très original ?
- Oui.
- Peut-être... Enfin, heureusement, vous pouvez expliquer au public et donner des pistes pour comprendre ?
- Oui, je peux essayer.
- Et puis alors, vous avez des formats de tableaux qui rentrent pas dans mon salon. Vous le faites exprès ?
- Oui.
- Ça, c’est de l’art contemporain : on ne peut pas tout comprendre.
- Non.
- Et donc vous peignez tous les jours ?
- Oui.
- Et vous êtes satisfait tous les jours ?
- Non.
- Ça doit vous poser des questions ?
- Oui.
- D’ailleurs on voit bien qu’il y a plein de ratures dans vos tableaux, plein de ratés. En fait, comment dire, vous effacez et recommencez souvent ?
- Oui.
- Bon, vous cherchez quelque chose au moins. Et vous savez ce que vous cherchez ?
- Non.

Dépliant/affiche de l’exposition :

PDF - 2 Mo
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0